"Au VERS à SOI"
Médiation animale et médiation nature,
située dans le parc du pilat ( Rhône- Alpes)

contact: au.vers.a.soi@gmail.com


 
Nos animaux médiateurs.
 
Beaucoup d’animaux vont permettre de travailler dans le cadre de la médiation animale.
Afin de pouvoir être considéré comme médiation, cet animal devra pouvoir susciter des émotions et réactions chez le bénéficiaire.
Quelque soit l’animal choisi, il devra donc évoquer quelque chose de spécial au participant, mais également à l’intervenant. Celui ci devra être à l’aise avec l’animal qui l’accompagne lors des séances, devra avoir une affinité particulière à la fois avec l’espèce qu’il aura choisie, mais également pouvoir tisser une relation de confiance réciproque envers l’animal spécifique qui l’accompagne.
C’est cette affinité particulière envers le même animal qui permettra de faire médiation, lien, entre le praticien et le patient.
                  

Le contenu des séances pourra varier en fonction de l’animal intervenant lors des séances. Les jeux et exercices étant présents comme supports, comme médiation supplémentaire, la problématique de base pourra la plupart du temps être travaillée quelque soit l’animal présent, et quelque soient les jeux, à condition qu’une affinité se créer entre lui et le participant. 

Au sein de notre structure, vous aurez la possibilité de rencontrer:

Des chiens:

séance en extérieur avec un enfant
Le chien est un animal qui est souvent famillier pour les personnes qui souhaitent travailler en médiation animale. Ainsi il est capable de susciter des émotions chez beaucoup de personnes. Ces émotions amène le participant à parler de lui, de son histoire, ses ressentis. Le chien peut apporter tendresse, affection et réconfort à des personnes traversant un passage difficile, ou à des personnes vivant en institution, où la tendresse et l'affection son parfois rares.
Le chien est assez polyvalent, et prend plaisir à participer à différentes activités: caresses, brossage, parcours d'agility (de motricité), jeux de lancer, de reflexion, ou jeu de société (si, si, avec le chien, ça existe...). Cette polyvalence permet une multitude de bénéfices pour le participant, qui peut ainsi travailler sur lui, et stimuler la motricité, la mémoire, la logique, etc.


Des ânes: Balthazar et grégoire!
la zoothérapie: apprendre à entrer en relation et faire confiance
L'âne est un animal à la fois assez commun dans nos campagnes, et à la fois plutôt méconnu. Sa mauvaise réputation le précède souvent. Mais est-il vraiment si têtu qu'on le prétend ? Je ne le pense pas. Mais alors d'où lui vient cette réputation? Peut être simplement d'une méconnaissance de notre part.
L'âne est souvent comparé au cheval, pourtant il n'a pas du tout la même façon de se comporter:
Le cheval est un animal nomade. Il vit en groupe et a besoin d'un dominant, d'une hierarchie, pour se sentir en sécurité. S'il estime un danger trop important, il fuit. L'humain devra être considéré comme dominant pour que le cheval soit rassuré et ne fuie pas en présence d'un danger.
L'âne est sédentaire. Il vit en groupe, sans hierarchie. S'il perçoit un danger, il arrête ce qu'il est entraint de faire, et réfléchi à la conduite à adopter. Il gère son stress seul, sans se reposer sur ses congénères. En cas de danger, il a tendance à se proteger, à attaquer, et non à fuire. Chaque animal se prend en charge, mais les ânes se protègent entre eux.
Si l'humain tente de se positionner en tant que dominant avec l'âne, il y a fort à parier qu'il s'arretera, attendra, afin de décider ce qu'il pense être le mieux pour lui. (Ce qui alimentera sa réputation de têtu!) Confiance mutuelle, partage, et concessions, permettront d'avancer ensemble, sans forçage, et dans le respect mutuel...
Promenades, parcours, brossage, éducation apprivoisement réciproque, permettront une diversité des séances lors du travail avec les ânes.


Des poules:
poules soie
la médiation animale, c`est possible aussi avec les poules:le poulailler
La poule est surtout connue pour ses oeufs et sa viande. Mais peu pour sa personnalité et son caractère. Mais les poules sont hyper curieuses et sociables. Si elles sont habituées à voir du monde, elles aiment venir saluer les visiteurs, apprécient parfois le contact et peuvent même apprendre divers tours.
Mais en plus de cela, leur présence est le prétexte à parler de choses de la vie, la naissance, la protection, les cycles.
C'est également l'occasion de faire le lien entre la participation à un atelier une fois par semaine, et le fait de se mobiliser au quotidien le reste de la semaine, en gardant les déchets alimentaires par exemple, afin de pouvoir les apporter à la poule, qui en échange fournira des oeufs...
Le travail autour du poulailler permet à la personne de renforcer son sentiment d'utilité...

Des chèvres.
Zorro (male castré) et Cléopatre vous accompagnerons lors des séances. ces jeunes chèvres sont habituées au contact humain, se promènent en laisse, sont trés calines. Elles se feront une joie de participer aux activités proposées.
parcours sous serre avec les chèvres

                       

D'autres animaux médiateurs rejoindrons éventuellement l'équipe, au fil du temps...
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement