"Au VERS à SOI"
Médiation animale et médiation nature,
située dans le parc du pilat ( Rhône- Alpes)

contact: au.vers.a.soi@gmail.com


 
Les différentes prestations proposées:
 
L’institut de médiation Au Vers à Soi propose des séances individuelles, ou de groupes, pour une durée d’une heure à une journée. Les locaux sont adaptés à tous et permettent d’accueillir des personnes à mobilité réduite, et malvoyantes.
L’accueil de tous sera basé sur le respect, et la bienveillance : respect de l’autre, respect des animaux, et respect de l’environnement.
Les objectifs de ces séances peuvent être multiples, et les axes de travail seront réfléchis avec les équipes des institutions, ou avec les membres de la famille des bénéficiaires :
 
  •  Séances par la médiation nature ou animale:

Accueil de personne en petits groupes ou en individuel pour des séances en médiation, allant de 1 h à une 1/2 journée.
Les objectifs de ces séances peuvent être multiples, et les axes de travail seront réfléchis avec les équipes des institutions, ou avec les membres de la famille des bénéficiaires. Ensuite l'intervenant en médiation adaptera les séances et choisira le support de travail le plus adapté (type d’animal, médiation par la nature), les outils nécessaires (utilisation de pictogrammes, de matériel adapté...)  et les taches à effectuer, selon le rythme de la personne, et selon sa problématique et l’évolution observée au fil des séances. L’animal entrant en jeu dans les ateliers, ou l’activité nature, seront choisis en accord avec le bénéficiaire. Rien n’est figé et l’animal médiateur, ou  l’activité, ne sont pas obligatoirement les mêmes tout au long du suivi.

                               réflexion et motricité fine
 
La fréquence des séances est à adapter en fonction de chaque bénéficiaire, de ses besoins et possibilités, mais comme pour tout accompagnement, la régularité et la fréquence des séances, sont des facteurs importants pour la progression des participants, et la diminution des éventuels symptômes.
Les bienfaits de la médiation animale ou de la médiation nature peuvent être multiples :
- offre un espace de parole et de confiance
- permet de sociabiliser et de briser l'isolement
- diminue le stress
- distrait de la routine
- stimule les sens: ouïe, odorat, vue, toucher, goût.
- augmente la confiance en soi
- valorise par le sentiment de responsabilité
- facilite l'apprentissage
- favorise l'activité physique
- apporte un amour inconditionnel

  • Les ateliers autour de la médiation animale

L’animal médiateur

La présence de l’animal facilite la communication entre le praticien et le participant. Les situations rencontrées lors des séances, lors de jeux ou d’exercices, seront questionnées, pensées, interprétées. Le participant sera amené à réfléchir sur ses ressentis et émotions, à travailler tout ce qui touche à la relation à l’autre, le respect, l’empathie, etc. L’animal permet également de faire lien entre l’histoire du participant, et l’espace de parole qui lui est proposé.

                                 Séance avec une personne âgée

L’animal stimulant moteur et sensoriel

                                  médiation animale : parcours d`un enfant avec une chèvre
Il va faciliter des mouvements difficiles a exécuter pour quelqu’un ayant des difficultés motrices, car ces mouvements seront réalisés ans y penser grâce au jeu, à une promenade, à la préparation des repas, à des caresses ou au brossage des animaux. Des séances peuvent être établies en collaboration avec les psychomotriciens, kinésithérapeutes et médecins. Il va également permettre une stimulation sensorielle, des sensations parfois nouvelles, grâce à la texture du poil, des brosses ou jeux, grâce à la chaleur du corps, les odeurs, etc.

                                

L’animal revalorisant

Il permet au participant de passer du statut de soigné à celui de soignant, de passif il devient actif, se sent utile. L’animal apprécie les caresses, le temps que passe le participant à s’occuper de lui, et il lui rend par des marques d’affections.
Il permet au participant de reprendre confiance en lui, notamment lorsqu’il parvient à apprendre un tour au chien, au bout de plusieurs séances, à lui faire exécuter un ordre, à le « commander », à se faire obéir et respecter de lui, mais également lorsque le participant et l’animal (poney, âne, chien) réalisent ensemble des parcours de type agility (parcours de motricité) ou lorsque le participant, après avoir collecté des épluchures tout au long de la semaine, peut aller nourrir les rongeurs ou les poules.


                                    revalorisation

L’animal stimulant mental

Il va aider à stimuler la mémoire des participants. Ceux ci vont essayer de se remémorer le nom de l’animal, ce qui a été fait la fois précédente, sur des expériences personnelles passées. Le contact avec l’animal va être un outil pour les aider à faire remonter ces souvenirs, et petit à petit stimuler leur mémoire, mais aussi les amener à une réflexion sur différents thèmes : alimentation, respect, dominance, sexualité, violence, frustration, etc.

                             
 
L’animal apaisant, source de bien être
De par sa simple présence l’animal va apporter un moment de bien être, de joie, d’apaisement, une présence agréable, et une prise de plaisir, que ce soit lors des séances à visées thérapeutiques ou éducatives ou lors de séances récréatives.

                               séance en extérieurla zoothérapie: apprendre à entrer en relation et faire confiance
 
  • les ateliers autour de la nature
     
Le jardin est un espace qui permet de calmer les émotions et diminue l'activité cérébrale. Il distrait. Prêter son attention aux plants, les soigner permet d'oublier les petits soucis du quotidien. 
Sentir la terre, les plants, les arbres, les fruits, toucher  les matières de la nature les sentir peut apporter un certain apaisement aux personnes.
Le travail du potager active notre système sensoriel et implique un exercice revitalisant. Être récompensé et valorisé par le fruit de son travail en goûtant fruits et plantes aromatiques en les partageant avec d'autres (familles, résidents..).
Le potager est intéressant car il fait appel à  tous les sens.
La vue avec les couleurs des différents végétaux.
L'odorat, surtout avec les plantes aromatiques.
Le goût en dégustant fruits et plantes.
Le toucher des différentes matières et texture.
Il fera aussi appel à l’ouïe en écoutants l'eau qui coule, les coups de piochons...

Notre potager sera essentiellement constitué de plantes aromatique et de fruitiers.
 
-Créer un espace aromatique avec des plantes odorantes (thym, menthe, romarin, verveine, lavandes..) aux textures différentes pour stimuler les sens et créer une interactivités avec  un atelier cuisine.
Le potager sera adapté aux personnes à mobilité réduites. Les espaces pour travailler la terre seront à différentes hauteurs et les arbres fruitiers seront taillés  pour faciliter la récolte pour tous.
 



-Atelier cuisine
Préparations de confitures, pâtisseries, jus de fruits et préparations pour tisanes avec les fruits et plantes récoltés sur places.
Préparation de repas pour les animaux (couper les légumes, préparer des gateaux pour chiens, ...) etc.


Prendre conscience des rythmes de la nature, des saisons, des variations climatiques, du temps qui passe, se sentir utile, réaliser que l’on est capable de faire naitre et pousser quelque chose… sont autant d’aspects qui peuvent se travailler autour des ateliers nature.
L’idée n’est pas d’apprendre comment planter et cultiver, mais plus de se mobiliser autour d’un projet, et atelier après atelier, de récolter les résultats de cette mobilisation.
 
 
  • Atelier de prévention morsure 

Accueil de groupes ou de classes (ou déplacement vers les groupes ou classes), visant à informer les enfants, et/ou les parents, des risques liés aux morsures des chiens, et expliquant les attitudes et précautions simples visant à réduire ces risques.
De nombreux accidents pourraient être évités à condition :
-de mieux connaitre le fonctionnement du chien,
-son mode de communication,
-ses limites,

-d'apprendre à respecter son espace,
-d'apprendre à reconnaitre les avertissements qu'il nous donne, montrant qu'une situation est insupportable pour lui.
Le chien est un animal de compagnie, et on lui a demandé de s'habituer à vivre dans nos maisons, on lui impose des rythmes, des contraintes, compatibles avec notre mode de vie. Et cela parait logique.
Mais nous devons également être capable de respecter certains de ses besoins, et de le respecter tout simplement. Un chien qui se sent en sécurité et qui sait qu'il peut vous faire confiance sera plus serein au quotidien, et un meilleur compagnon.
                                  tendresse
  •  Lieu de formation sur la médiation animale ou nature:

Etudiants, professionnels du secteur médico-social, pourront se former dans le secteur de la médiation animale, en complément de leur formation de base.


 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement